logo LM 

Fiche Pratique Matériel Roulant
Voitures Corail VTU (à couloir central) - Piko (N)
 lien vers page accueil lien vers page section HO lien vers page section N lien vers page Oe lien vers page Section Vapeur Vive lien vers page Fiches Pratiques lien vers page exposition wemfal lien vers page contact

  • Un peu d'histoire :

    Ces voitures sont les plus nombreuses au parc de la SNCF avec 2335 unités comptabilisées en 1988, toutes versions confondues. Les premières ont été livrées en 1975 avec la célèbre livrée Corail qui a contribué à leur succès. Les dernières ont été livrées en 1987.

    Il existe un nombre important de diagrammes : A10 tu et rtu (avec armoire de restauration), B10 tu, B11tu et rtu, B51/2 tu (avec espace enfants), B5rtux (voiture bar), A5B5tu (mixte), A2rtu (restaurant nouvelle 1ère), A4rt1u (bar nouvelle 1ère) et A5rt3u (salon nouvelle 1ère).

    Jusqu'à la tranche 1982, les voitures sont dotées de portes Mielich situées en retrait de la caisse. A partir de 1982, les VTU sont équipées de portes louvoyantes coulissantes affleurant la caisse. Les livrées : en dehors de la classique et seyante livrée Corail d'origine (couleur des portes), 35 B10tu ont reçu la livrée orange C1 pour circuler sur le Nord avec les voitures SNCB possédant la même livrée. A partir de 1995, la livrée Corail+ a été appliquée lors d'une rénovation complète des VTU. Elle est contemporaine du sigle SNCF dit "casquette". Elle est suivie par la livrée Corail "Nouvelle Déco" qui reprend le schéma de la livrée Corail+ mais avec des portes peintes en rouge (1ère classe) ou en vert (2nde classe). En outre, la mention "corail" en toutes lettres a été apposée récemment sur les flancs des voitures qui ne sont pas affectées au service TER.

    Enfin, la rénovation Corail "Téoz" a pour but de constituer des rames définies une fois pour toute. Les rames de 7 voitures sont constituées entre 2003 et 2006 avec au total 430 voitures transformées. La livrée est totalement nouvelle avec de gros chiffres de classes et des teintes à base de verts, de gris et de bleus.

    Le service TER est également une nouvelle utilisation des VTU qui nous vaut des livrées originales comme la livrée Aqualys pour la région Centre réalisée entre 2000 et 2002 et une livrée TER plus classique déclinée avec la mention de la région concernée. Compte tenu du parc important de VTU, on peut s'attendre à de nouvelles livrées régionales dans les années à venir

  • Les modèles Piko :

    Ces voitures n'étaient pas aussi attendues que les BB 66000 décrites ci-dessus. En effet, outre leur prix qui ne les place pas à la portée de toutes les bourses, les voitures Corail VTU ont déjà fait l'objet de reproductions satisfaisantes chez Lima, puis chez Arnold qui leur a ajouté l'attelage à élongation et une décoration d'une grande finesse.

    Ces références n'étant plus disponibles actuellement, il pouvait être intéressant d'en proposer de nouvelles à condition d'apporter un plus. Je dois dire qu'en dehors de la livrée Aqualys, et pourquoi pas d'une livrée Téoz qui serait également la bienvenue, ces voitures n'apportent pas d'innovation majeure.

voitire corail Piko

  • Les vitrages sont très clairs avec de beaux encadrements, les aménagements intérieurs sont réalistes, les marquages sont complets et bien appliqués mais la délimitation des teintes n'est pas exempte de défaut, surtout sur les Corail "Nouvelle déco". Enfin, pour le prix, les mains montoirs et les poignées de portes auraient pu être peintes en aluminium. A noter que Piko a reproduit les premières séries avec les portes Mielich en retrait.

    Marquages d'une A10tu en livrée Nouvelle Déco
    Marquage d'une A10tu en livrée Nouvelle Déco

  • Les bogies sont reproduits en plastique gris. Leur apparence est bonne mais le ressort central manque de volume, ce qui se voit beaucoup sur le bogie Y 32. Les marchepieds sont bien présents mais très fragiles lors des manipulations. Il faut donc toujours tenir la voiture en son centre. Plus grave, les roues auraient pu être munies de boudins plus fins, et surtout être à la bonne cote : les roues des VTU mesurent en réalité 890 mm ce qui ramené à l'échelle donne 5,56 mm. Or les VTU PIko sont équipées de roues de 6,1 mm de diamètre.
Bogie et marchepied d'une A10tu en livrée Aqualys
Bogie et marche-pieds d'une A10tu en livrée Aqualys
détail d'un marchepied d'une A10tu
Détail d'une marche-pied

  • Les bouts de caisse sont bien reproduits avec un bourrelet UIC réaliste, des portes d'intercirculation peintes dans la bonne teinte et des pastilles transparentes pour imiter les feux.
    Les tampons sont bien dimensionnés mais devraient être plus arrondis sur les côtés extérieurs. Le plastique gris chois par Piko est également trop clair. Quelques coups de lime et un coup de pinceau pourront arranger cela facilement.
  • Le fonctionnement :

    Sur un réseau dont la voie est bien posée, sans courbe de rayon R1, pas de problème particulier. Les voitures ne détèlent pas et ne déraillent pas en courbe ou sur les aiguilles.
    En revanche, sur des courbes de rayon R1, l'attelage à élongation n'a pas assez de jeu et cela coince au niveau des tampons. De même, les boudins de roues frottent sur le dessous du châssis, ce qui freine le roulement naturel des essieux. Ce frottement n'est pas trop gênant avec une rame comptant moins de 10 voitures et si le réseau ne comporte pas de rampe importante. Sinon, on peut craindre qu'il finisse par fatiguer le matériel moteur. De nouvelles roues seraient don salutaires sur le plan du roulement

  • En conclusion :

    Ces voitures respectent les dimensions générales des voitures réelles et possèdent une gravure d'une bonne finesse. Toutefois, on était en droit d'espérer mieux en ce qui concerne la décoration des voitures (application des teintes et mains montoir) et le roulement (dimension des roues !). 


Auteur: Lionel Barbier - www.trains160.com
Date: juillet 2008
Nombre de visites:
retour haut de page