logo LM 

Fiche Pratique
Matériel Roulant
Rames RAe II et RABe des CFF - Kato (N)
 lien vers page accueil lien vers page section HO lien vers page section N lien vers page Oe lien vers page Section Vapeur Vive lien vers page Fiches Pratiques lien vers page exposition wemfal lien vers page contact
  • Même si les rames RAe II TEE ont vu le jour il y a quelques années sous la marque Hobbytrain, leur nouvelle conception technique et la version RABe Eurocity dite "Souris Grise" en font des nouveautés à part entière.

  • Un peu d'histoire :

    Les rames Rae II ont été construites entre 1961 et 1967 afin de répondre aux exigences particulières des relations Trans Europ Express (TEE) qui ont démarré en Europe en juin 1957. Il s'agit donc de la réponse Suisse, forcément électrique, à ce nouveau concept pour l'époque de liaisons rapides et haut de gamme (1ère classe et restauration) entre des grandes villes d'Europe. Je rappelle que la réponse française en termes d'éléments automoteurs date de 1956 avec la mise en service des RGP X 2771à 2781 qui sont eux diesel.

    Ces rames quadri-courant ont été mises en service en 1961 en livrée TEE (caisses rouge bordeaux et crème). Elles comportent 6 éléments indissociables avec 2 cabines de conduite aux éléments d'extrémité à couloir central, un élément moteur central avec couloir d'intercirculation, 2 voitures à couloir central et une voiture restaurant. Elles sont aptes à rouler à 160 km/h. Elles ont assuré jusqu'au milieu des années 80 des TEE aussi prestigieux que le Gottardo entre Zurich et Milan, le Cisalpin entre Paris et Milan, l'Edelweiss entre Zurich, Bruxelles et Amsterdam, et l'Iris entre Zurich et Bruxelles. Entre 1988 et 1989, les rames ont subi une rénovation importante et une nouvelle livrée leur a été appliquée avec 2 nuances de gris. Affectées dorénavant aux services Eurocity, elles ont assuré jusqu'à la fin des années 90 des liaisons entre Zurich, Stuttgart, Lausanne, Genève et Milan ainsi que des trains entre Berne et Frasnes (frontière France Suisse). C'est à cette époque que les CFF décidèrent de conserver une rame historique en livrée d'origine TEE. Une rénovation importante fut entreprise entre 2002 et 2003 sur la rame 10.53 qui appartient depuis à la Direction CFF Historic et qui circule régulièrement.

  • Les modèles Kato

    D'une manière générale, ces modèles sont flatteurs. Cela tient d'une part à l'esthétique particulièrement réussie des engins réels et de leur livrée seyante, mais aussi à une finesse de gravure générale à laquelle nous a déjà habitué Kato. Au niveau mécanique, on trouve dans l'élément central un moteur performant avec 2 volants d'inertie entrainant les 2 bogies moteur de type CC, comme en réalité, à l'aide de 2 cardans en plastique.

  • Par rapport à la précédente version, la principale différence est technique puisqu'il n'y a plus de liaison électrique entre les éléments car ils prennent tous le courant pour assurer l'éclairage ou la traction. Ce changement a permis d'améliorer la fiabilité car, après plusieurs démontages, les connexions électriques étaient parfois défaillantes sur les versions précédentes.

    Interface élément moteur & voiture intermédiaire
                                                                                Interface élément moteur                                                  Voiture intermédiaire

  • Au niveau de la reproduction, on retrouve une gravure assez fine de la caisse et des détails, avec des marquages à l'échelle particulièrement fins et lisibles.

    Porte d'accès voiture & Cabine de conduite
                                                          Porte d'accès d'une voiture                                                                                Cabine  de conduite

    Marquages de l'élément moteur
    Marquage de l'élément moteur

  • La ligne de toiture est un peu plus décevante si on la compare aux dernières productions Minitrix ou Startrain. Cela est dû principalement aux pantographes dont les palettes sont un peu grosses et dont l'aspect est trop cliquant. Le modéliste exigeant pourra changer les palettes ou les pantographes dans leur totalité si des modèles artisanaux correspondant sont proposés dans le commerce (Hammerschmid ?).


    Pantographes Souris grise
    Pantographes Souris grise

    Ligne de toiture
    Ligne de toiture
  • L'aménagement intérieur est reproduit mais on est loin du standard élevé institué par les voitures Mistral LS Models. Une seule couleur de plastique est utilisée et il ne sera pas facile de loger des voyageurs dans la voiture restaurant compte tenu de la taille des sièges. Le démontage de la caisse est aisé : la caisse se sépare en 2 parties à mi-hauteur en tirant légèrement vers le haut au niveau du pavillon, les vitrages encastrés tombent également d'eux-mêmes mais leur remontage ne pose pas de problème. L'intérieur des autres éléments est mieux reproduit mais la raison de cette faible hauteur est le must de l'éclairage des lampes de tables. En effet, si vous optez pour une version avec éclairage intérieur, toutes les voitures s'illuminent (sauf l'élément moteur bien sûr) mais à la place d'un diffuseur placé au plafond, la voiture restaurant bénéficie d'un éclairage d'ambiance par les lampes de table.

    Eléments constitutifs de la voiture restaurant
    Eléments constitutifs de la voiture restaurant


    Eclairage de la voiture restaurant
    Eclairage de la voiture restaurant


  • La version Souris Grise ne diffère que par la décoration et là, c'est purement une affaire de goût en sachant que l'utilisation de la version TEE va de l'époque IIIc à toute l'époque IV, alors que la version Eurocity est purement époque V. A noter que la rame historique 10.53 disponible dorénavant uniquement en version éclairage intérieur permet une utilisation de l'époque III à l'époque actuelle.

    Elément moteur Eurocity
    Elément moteur Eurocity

    Elément intermédiaire Eurocity
    Elément intermédiaire Eurocity

Auteur: Lionel Barbier - www.trains160.com
Date: juin 2008
Nombre de visites:

retour haut de page