logo LM 

Fiche Pratique LM07
Une technique de ballastage des voies
 lien vers page accueil lien vers page section HO lien vers page section N lien vers page Oe lien vers page Section Vapeur Vive lien vers page Fiches Pratiques lien vers page exposition wemfal lien vers page contact

Voici le matériel de récupération que nous utilisons pour le ballastage des voies : 
  • Outillage 

    - un vaporisateur d'eau de toilette
    - un flacon de shampoing à ouverture fine
    - un pinceau
    - une seringue ou mieux un compte-goutte acheté dans une pharmacie 

  • Matériel

    - du ballast sous toutes formes et couleur

    - de la colle à bois

Ballastage - photo du materiel nécessaire

Etape 1 :
  • Christophe, Lionel et Nico dans leurs oeuvres. Mais que font-ils ?
  • Et bien ils s'occupent de la pose du ballast. 
  • On ne va pas vous refaire un cours sur la technique tant exposée dans les revues et le web. Mais on préfère vous donner des conseils simples sur l'outillage : un flacon de shampoing à fine embouchure pour verser en petite quantité et régulièrement le ballast sur la voie...


Etape 2 :
  • Et bien ils s'occupent de la pose du ballast. 
  • On ne va pas vous refaire un cours sur la technique tant exposée dans les revues et le web. Nous préfèrons vous donner des conseils simples sur l'outillage : un flacon de shampoing à fine embouchure pour verser en petite quantité et régulièrement le ballast sur la voie...


  • Un pinceau brosse pour égaliser. Attention à bien dégager la surface des traverses et à ballaster très légèrement les aiguilles afin de ne pas bloquer leur bon fonctionnement.
  • Faire rouler un wagon pour bien regarder si rien ne bloque !



Etape 3 :
  • Pour aider la colle à pénétrer le ballast, on y vaporise généreusement un mélange eau/produit vaisselle avec le vaporisateur d'eau de toilette.

    Quelques gouttes de liquide vaisselle suffisent !

  • Une seringue pour appliquer le mélange mi-eau / mi-colle à bois (ou vinylique) avec quelques gouttes de produit vaisselle.


Etape 4 :
  • On peut utiliser aussi un compte goutte à poire acheté en pharmacie qui permet une application très précise et rapide du mélange 



  • Et voilà le résultat final !
  • Quand le ballast est bien sec, faire glisser une fine lame ou un petit tournevis sur les profilés de rails intérieurs afin de décoller le moindre petit grain de ballast qui pourrait gêner la circulation.
  • Penser à passer une gomme sur l'ensemble des rails pour enlever le reste de colle qui sinon pertubera la bonne conductivité électrique pour les locomotives.

Auteur : Christophe Molina
Date : janvier 2008

retour haut de page